Bourses au mérite pour étudiants de master

Le Graduate Program Bézout du projet SFRI GP-DS, porté par l’Université Gustave Eiffel et avec la participation de l’École des Ponts ParisTech (ENPC), de l’Université Paris-Est-Créteil Val-de-Marne (UPEC) et du CNRS, met en place des bourses pour étudiants méritants entrant en M1 en mathématiques ou en M2 en informatique. L’objectif est d’inciter davantage d’étudiants de très bon niveau, provenant principalement des filières des universités membres du projet, à se diriger vers un master recherche dans ces disciplines.

Le montant des bourses est de 500 € mensuels, de septembre à juin inclus.

Sept bourses ont été allouées pour l’année 2021-2022. Pour 2022-2023, jusqu’à quatre nouveaux boursiers pourront être sélectionnés.

L’appel 2022 est clos. Le critère prépondérant est l’excellence dans les résultats universitaires ; la motivation du candidat et la qualité de son projet jouent également un rôle important.

Les étudiants sont inscrits dans l’un des masters suivants :

  • master de mathématiques co-accrédité Université Gustave Eiffel – UPEC (que l’étudiant soit inscrit à l’Université Gustave Eiffel ou à l’UPEC), pour le M1. (Un étudiant inscrit à l’UPEC doit établir une inscription secondaire, gratuite, à l’Université Gustave Eiffel.);
  • master d’informatique de l’Université Gustave Eiffel, seulement pour l’année de M2.

Les bénéficiaires devront satisfaire une clause d’interdisciplinarité, c’est-à-dire suivre un cours supplémentaire dans l’autre discipline (dans le master informatique s’ils sont inscrits en mathématiques et vice-versa), ou un cours supplémentaire mathématiques-informatique. Cette contrainte est levée pour les étudiants inscrits dans le parcours M2 mathématiques-informatique, intrinsèquement interdisciplinaire.

La bourse est octroyée pour un an. L’assiduité aux cours et, le cas échéant, mémoire ou stage, est obligatoire, et un manque d’assiduité peut mener à la suspension de la bourse. Pendant le stage, la bourse est cumulable avec une gratification au montant minimum légal, mais une dérogation est nécessaire pour la cumuler avec une gratification ou un salaire d’un montant plus élevé.

En principe, les bourses allouées en M1 sont reconduites l’année suivante si l’étudiant s’inscrit en M2 dans l’un des masters ci-dessus, a obtenu au moins 15/20 de moyenne au M1 et a validé le cours supplémentaire (cf. paragraphe précédent). Une année de césure pour passer l’agrégation dans un autre établissement est possible sous réserve de l’accord du jury de M1.

Le jury est constitué des sept personnes suivantes (quatre d’entre elles faisant par ailleurs partie du comité de pilotage du Graduate Program):

  • le/la directeur/trice du Graduate Program Bézout
  • le/la responsable du master mathématiques à l’U. Eiffel
  • le/la responsable de la L3 mathématiques à l’U. Eiffel
  • le/la responsable du M1 mathématiques à l’UPEC
  • le/la responsable de la L3 mathématiques à l’UPEC
  • le/la responsable du master informatique à l’U. Eiffel
  • le/la responsable du M1 informatique à l’U. Eiffel.